La petite association qui publie des textes qui font du bien !
 
SiteAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Roman] Rêves de Gloire, Roland C. Wagner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oph
Donjon Designer
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 38
Localisation : Un peu plus bas, à droite
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: [Roman] Rêves de Gloire, Roland C. Wagner   Ven 13 Avr 2012 - 13:47



Titre : Rêves de Gloire
Genre : uchronie
Auteur : Roland C. Wagner
Editeur : l'Atalante
Date de parution : avril 2011
Prix : 24,50 euros
Caractère érotique : rien à signaler

Quatrième de couverture
Citation :
Le 17 octobre 1960 à 11 h 45 du matin, la DS présidentielle fut prise sous le feu d’une mitrail­leuse lourde dissimulée dans un camion à la Croix de Berny. Le Général décéda quelques instants plus tard sur ces dernières paroles : «On aurait dû passer par le Petit-Clamart. Quelle chienlit…»

De Gaulle mort, pas de putsch des généraux, pas d’OAS, pas d’accords d’Évian, pas de réfé­rendum, et Alger reste française. De nos jours, à Alger, l’obsession d’un collec­tionneur de disques pour une pièce rare des années soixante le conduit à soulever un coin du voile qui occulte les mystères de cette guerre et de ses prolongements…

Un roman polyphonique et jubilatoire sur lequel souffle le vent de l’histoire.

Mon avis :

Rêves de Gloire est une lecture difficile, déroutante, qui n'arrive à retenir le lecteur que grâce au sens de la narration très pointu de son auteur (dont l'engagement politique transparaît par ailleurs de façon assez évidente).
Ce roman a pour ainsi dire tout gagné en termes de prix, et je pense qu'il le mérite, tant il est, en un mot comme en cent... monumental.

Par sa taille, bien entendu, par son ambition, par sa complexité qui, pourtant, ne m'a jamais semblé perdre sa cohérence. Je ne mettrais pas Rêves de Gloire dans n'importe quelles mains, c'est sûr. Il s'agit d'une lecture exigeante, qui passe mieux si on connaît l'histoire de l'Algérie (la "vraie") et si on dispose d'une solide culture musicale (mais moi qui m'y connais très mal, j'ai quand même apprécié cette partie). Mais tel qu'il est, dans sa structure aussi touffue que le tissu de ruelles de la casbah d'Alger, ce roman est un monument.
Pas forcément un coup de cœur. Je ne suis pas certaine d'avoir tout compris et ça m'agace un brin.
Peut-être aussi trop long. Vers les trois quarts, ce n'est pas tant le texte qui s'essouffle... que moi qui m'épuisais à tenter de recoller les morceaux. Peut-être certains détails, certains menus récits, n'auraient-ils pas été nécessaires. Difficile à dire.

Quoi qu'il en soit, Rêves de Gloire est une lecture qui marque. Voilà, je suis marquée.


Le texte complet (et un brin plus personnel) de ma chronique est sur mon blog :
http://histoiresdoph.blogspot.com/2012/02/reves-de-gloire-roland-c-wagner.html
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdoph.blogspot.com
 
[Roman] Rêves de Gloire, Roland C. Wagner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Collection) Loisirs-Mystères(ed des Loisirs)
» Roland C. Wagner disparaît de notre univers.
» [Roland, Nicole] Les veilleurs de chagrin
» [Pagnol, Marcel] La gloire de mon père
» [Les Nouveaux Auteurs] N'oublie pas que JE T'AIME de Jérôme-Arnaud Wagner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Armoire aux épices :: Café :: La bibliothèque :: Rayon des têtes bien remplies-
Sauter vers: