La petite association qui publie des textes qui font du bien !
 
SiteAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Essai/roman] Facebook m'a tuer, d'Alexandre des Isnards et Thomas Zuber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: [Essai/roman] Facebook m'a tuer, d'Alexandre des Isnards et Thomas Zuber   Mar 6 Mar 2012 - 7:42


Titre : Facebook m'a tuer
Genre : Essai
Auteur : Alexandre des Isnards et Thomas Zuber
Editeur : NIL
Date de parution : mars 2011
Prix : 18 €

Quatrième de couverture

résumé a écrit:
Facebook n'est pas un site Internet. C'est un mode de vie. Réseaux sociaux, sites de rencontres en ligne, jeux en réseau, tchats, smartphone : qu'on le veuille ou non, ces techniques créent de nouvelles habitudes qui révolutionnent nos relations amicales, amoureuses et familiales.

Hier, une soirée privée était privée. Aujourd'hui, vos proches sont tous devenus photoreporters, prêts à publier les photos les plus « délire » de votre crémaillère ou de votre anniversaire.
Hier, on pouvait dîner à deux. Aujourd'hui, on ne peut dîner qu'à quatre (vous, lui ou elle, vos deux portables).
Hier, une naissance ou un week-end en amoureux étaient des moments intimes. Aujourd'hui, la génération transparente en fait la chronique sur Internet parce que c'est mignon, parce qu'il n'y a rien à cacher, parce que tout le monde le fait.

On arrête là, vous avez compris. Facebook – plus de 600 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 20 millions en France – n'est pas qu'un site Internet. C'est devenu un mode de vie. Soyons transparents ! Soyons « fun » ! Et surtout… restons connectés ! Réseaux sociaux, tchats, e-mails, SMS, jeux en réseau, géolocalisations, rencontres en ligne : la « culture Facebook » gagne toutes les générations et bouleverse nos relations amicales, familiales ou amoureuses. Sans quon s'en rende toujours compte. Mais à la vitesse du numérique.

Fidèles à la méthode qui a fait leur succès, Alexandre des Isnards et Thomas Zuber ont rassemblé leurs expériences et celles de leurs proches dans des saynètes truculentes, aussi drôles qu'inquiétantes.



Mon avis

Citation :
Je vais vous parler de Facebook m'a tuer, de Alexandre des Isnards et Thomas Zuber, aux éditions du NiL.

Ce n'est ni un roman, ni un essai. Plutôt un recueil d'anecdotes liées entre elles. Elles mettent en valeur les nouvelles pratiques dues aux nouvelles technologies. Un brin mordant, très réaliste, et, quand on y repense, affreusement triste, même si on rit beaucoup sur le moment.
Il se lit très très facilement, avec plaisir.

L'anecdote qui m'a le plus marquée est celle sur les photos de vacances postées sur Facebook. Si il n'y a pas plein de photos de bonheur affiché (et donc, passer ses vacances à prendre des photos plutôt qu'à en profiter), alors les vacances sont ratées.
"Et tes vacances à *lieu*, tu me montreras les photos ?
- ben, j'en n'ai pas pris...
- Ah. Mais elles étaient bien, tes vacances ?"

Bref, à dévorer !

(le site : http://facebookmatuer.com/)

Revenir en haut Aller en bas
 
[Essai/roman] Facebook m'a tuer, d'Alexandre des Isnards et Thomas Zuber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Isnards, Alexandre (des) et Zuber, Thomas] Facebook m'a tuer
» SOUS LE SIGNE DU SCORPION de Maggie Stiefvater
» Le Roman d'Alexandre
» [Bouret, Alexandre] Sweet enemies
» Facebook va-t-il tuer DCP (sous sa forme de forum) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Armoire aux épices :: Café :: La bibliothèque :: Rayon des têtes bien remplies-
Sauter vers: